Rechercher

MON CHIEN A DES ALLERGIES, IL NE PEUT MANGER QUE DES CROQUETTES HYPO-ALLERGÉNIQUES - FAUX

Dernière mise à jour : 26 janv.

Déjà, pour approfondir le sujet, il faut comprendre ce que signifie hypoallergénique. La définition du dictionnaire est la suivante « se dit d’une substance qui provoque peu de réactions allergiques ». Une alimentation hypoallergénique est donc une alimentation dont les aliments qui la composent sont réduits et peu allergisants, ou moins allergisants que l’alimentation de base industrielle.




POURQUOI DIT-ON QU’ELLES SONT HYPO-ALLERGÉNIQUES ?


Dans le cas des croquettes, une croquette hypoallergénique est donc une croquette donc la composition est moins allergisante qu’une croquette « classique » qu’elle soit vendue chez votre vétérinaire, en supermarché ou en magasin spécialisé.


Leur composition est plus précise. En effet, dans les croquettes classiques, la composition peut-être très variable. Par exemple, si vous lisez « viande de bœuf » ou « bœuf min 12% » le fabricant s’engage à ce qu’il y ai minimum 12% de bœuf quelque soit le prix de sa matière première. S’il est écrit « viande et sous produits animaux » le fabricant choisi ses matières premières en fonction des prix du marché, la composition sera donc variable, même d’un lot de croquettes à un autre, de la même marque et de la même gamme.


Du coup, parfois un chien peu déclencher une allergie sans même changer de croquettes, car le lot à changé, donc la composition a évoluée, sans que vous n’en soyez vraiment informé...


La plupart des allergies alimentaires ont pour origine la protéine animale. Les croquettes « hypoallergéniques » contiennent donc généralement des sources de protéines animales ou végétales différentes que celles utilisées fréquemment dans les croquettes traditionnelles. On y trouve souvent du poisson, de l’agneau, du poulet ou même des sources de protéines plus rares comme du cerf ou de l’autruche. Les aliments très allergisants pour les chiens y sont évités : le bœuf, les œufs, les produits laitiers, le soja et le blé. On y trouvera aussi plus généralement du riz en source de glucides, généralement bien mieux toléré par nos boules de poils.


ET LA RATION MÉNAGÈRE DANS TOUT ÇA ?

Si l’on réussi à dire de croquettes qu’elles sont hypoallergéniques, alors la ration ménagère peut-être qualifiée de méga hypoallergénique. En plus de choisir exactement la composition de la gamelle, la qualité des ingrédients et d’en connaître précisément son contenu, vous éviterez tout ce qui est conservateurs, exhausteurs de goût, acariens de stockage, le tout cumulé à des matières premières qui sont rarement de bonne qualité...


EN CONCLUSION

Si votre chien est victime d’intolérances ou d’allergie à ses croquettes, s’il est propice aux dermatites, aux démangeaisons sans raisons, qu’il a des rougeurs, des pertes de poils, des otites à répétition, la seule solution ne réside donc pas dans des croquettes dites « hypoallergéniques » au contraire.


D'ailleurs, les croquettes hypoallergéniques ont des quantités très faibles en protéines, bien souvent inférieures aux recommandations idéales (minimum 30% de protéines dans l'alimentation sèche industrielle) ; pour ne pas citer de nom, une marque vendue en cabinet vétérinaire au nom de royauté, leur gamme hypoallergénique ne contient que 21% de protéines...


La meilleure option sera donc celle de donner une alimentation fraîche et adaptée à votre chien, qui lui évitera des réactions allergiques dues souvent à la médiocre qualité des ingrédients contenus dans l'alimentation industrielle et du rejet de son organisme de toxines à travers les pores de sa peau, qui créent entre autres des démangeaisons lorsqu’elles sortent.


Attention cependant à ne pas faire les choses n'importe comment ; si vous avez un doute sur la composition de la ration ménagère de votre chien, la meilleure façon est de vous faire accompagner, une fois son menu élaboré, vous n'aurez plus qu'à lui concocter ses bonnes gamelles en toute sérénité ;).










70 vues0 commentaire